Qui suis-je?

Mon parcours et mes expériences en quelques lignes:

Je suis psychologue depuis plus de 10 ans, titulaire d’un diplôme d’état en psychopathologie et psychologie de la santé.

J’ai tout d’abord exercé en milieu hospitalier et côtoyé les maladies chroniques et évolutives (Diabète, Cancer, Mucoviscidose, Maladies neurodégénératives, maladies cardio-vasculaires…). J’ai également exercé en service de soins palliatifs où j’ai évidemment accompagné des patients et des familles endeuillées mais aussi des soignants éprouvés.

Rapidement, j’ai pu constater que les soignants avaient, tout comme les patients mais à un niveau différent, besoin d’éclairage clinique sur le fonctionnement psychique et les réactions défensives de certains patients afin de mieux les aborder. J’ai alors décidé de m’orienter vers la formation continue de ces professionnels remarquables pour les accompagner dans le développement de leurs compétences relationnelles auprès du patient et des familles. Aujourd’hui j’accompagne donc les professionnels du secteur sanitaire, médico-social et social au travers d’actions de formation, d’analyse des pratiques professionnelles et de supervision pour les aider à prendre du recul par rapport à certaines situations et par rapport à une pratique, toujours avec l’objectif d’améliorer la qualité de la prise en charge du patient sur l’aspect de la relation, et de la communication.

Depuis quelques années, je complète mon expérience avec le champ de la petite enfance et de l’enfance et je me suis formée depuis peu aux neurosciences affectives et sociales ainsi qu’à la communication non violente et donc plus globalement au concept de Bienveillance. En effet, de récentes études scientifiques du monde entier confirment ce que les plus grands psychologues et pédagogues prônent depuis plusieurs décennies, à savoir que notre manière d’appréhender le jeune enfant agit de manière durable sur le développement psycho-affectif de l’enfant mais aussi sur le développement et le fonctionnement de son cerveau. Notre manière d’interagir avec le tout petit impacte donc son devenir! Nous avons donc une très grande responsabilité en tant qu’adulte et nous ne pouvons plus l’ignorer. Mais alors se pose une question fondamentale pour tout parent et professionnel de la petite enfance et de l’enfance: comment (à partir de notre vécu, de nos blessures, notre éducation, notre vision du monde) accompagner au mieux les enfants en restant à l’écoute de nos propres besoins et émotions?

J’interviens également au sein de crèches en accompagnant les professionnels de la petite enfance dans le cadre de groupes d’analyse des pratiques professionnelles et je reçois des familles et enfants en thérapies individuelles.

Mon parcours éclectique m’a conduit à revisiter ma pratique en m’ouvrant aux thérapies intégratives puisque chaque personne étant unique et ayant des besoins différents, il me parait nécessaire de m’adapter à chacun et de proposer des outils différents pouvant répondre à des demandes et des problématiques différentes en fonction des souhaits d’évolution de chacun.